Infos COVID-19

Banner Image

Malgré la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement, le réseau ArcticNet poursuit ses activités et continue de soutenir ses chercheur(e)s, ses intervenant(e)s et ses utilisateur(rice)s. Nous procéderons à une mise à jour régulière de cette page en y ajoutant des renseignements utiles à nos scientifiques ainsi qu’à nos collectivités et partenaires. Nous vous invitons à communiquer avec nous si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant la COVID-19 et ses répercussions sur votre travail. 

 

Mises à jour régionales

La santé et la sécurité des collectivités sont notre principale priorité. Dès que nous serons informés de tout changement, nous publierons dans cette page des mises à jour concernant les quatre régions visées par des revendications territoriales composant l’Inuit Nunangat, ainsi que les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon.

 

La recherche sur le terrain étant suspendue dans beaucoup de régions, veuillez communiquer avec la région concernée avant d’élaborer vos plans de travail de terrain.

 

Région désignée des Inuvialuit

La Société régionale Inuvialuit (SRI) a officiellement demandé qu’on limite l’accès à la région désignée des Inuvialuit aux travailleurs offrant des services essentiels. La page des ressources de la SRI concernant la COVID-19 sera mise à jour tout au long de la pandémie.

 

Nunavut

Comme l’a mentionné le premier ministre dans sa mise à jour quotidienne, le Nunavut a suspendu toutes les activités de recherche sur son territoire. Selon des restrictions de voyage strictes mises en place pour le Nunavut, seuls les résidents et les travailleurs essentiels dont les demandes de voyage ont été approuvées peuvent entrer au Nunavut après s’être soumis à une période d’isolement de 14 jours à l’un des quatre établissements désignés dans le sud du Canada. Les voyages au Nunavut à des fins de recherche ne sont pas autorisés. Les chercheurs qui devaient se rendre au Nunavut en 2020 sont invités à reporter leur voyage jusqu’à ce que le gouvernement du Nunavut et chacune des municipalités aient levé leurs restrictions actuelles. L’Institut de recherche du Nunavut a suspendu temporairement ses services de soutien à la recherche.

 

Territoires du Nord-Ouest

Comme l’a mentionné le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, les résidents qui reviennent aux Territoires du Nord-Ouest doivent s’isoler pendant 14 jours dans les collectivités de Yellowknife, Inuvik, Hay River ou Fort Smith seulement. L’auto-isolement dans une petite collectivité n’est pas permis. Les visiteurs ne sont pas autorisés à entrer aux Territoires du Nord-Ouest pour le moment. Veuillez également visiter le site Web de l’Institut de recherche Aurora afin d’obtenir plus de renseignements.

 

Nunavik

Comme l’a indiqué la Régie régionale de la santé et des services sociaux Nunavik, les déplacements non essentiels, y compris à des fins de recherche, doivent être suspendus jusqu’à nouvel ordre. Selon des restrictions de voyage strictes visant le Nunavik, annoncées conjointement avec l’Administration régionale Kativik, seuls les patients devant se déplacer pour recevoir des soins médicaux et les travailleurs essentiels dont les demandes de voyage ont été approuvées peuvent entrer au Nunavik après s’être soumis à une période d’isolement de 14 jours. Quiconque présentant des symptômes de la COVID-19, ayant voyagé à l’étranger ou ayant été en contact avec une personne dont l’infection positive à la COVID-19 est confirmée n’est pas autorisé à entrer au Nunavik.

 

Nunatsiavut

Comme l’a souligné le gouvernement du Nunatsiavut, les déplacements non essentiels, y compris à des fins de recherche, doivent être suspendus jusqu’à nouvel ordre. Selon des restrictions de voyage strictes mises en place, les travailleurs essentiels provenant de Terre-Neuve-et-Labrador doivent s’isoler pendant 14 jours dès leur arrivée dans toutes les collectivités. Toutes les personnes provenant de l’extérieur de la province doivent s’isoler à Happy Valley-Goose Bay pendant 14 jours avant de se rendre dans l’une ou l’autre des collectivités inuites du Labrador. Dès leur arrivée dans une collectivité, elles devront à nouveau s’isoler pendant une période supplémentaire de 14 jours.

 

Le Comité consultatif de la recherche du Nunatsiavut (CCRN) diffusera un avis dès que les déplacements à des fins de recherche seront de nouveau autorisés. Le CCRN est disposé à soutenir les chercheurs et à leur prodiguer des conseils. Toute question peut lui être transmise à l’adresse suivante : research@nunatsiavut.com.

 

Yukon

Comme l’a annoncé le gouvernement du Yukon, les déplacements non essentiels, y compris à des fins de recherche, doivent être suspendus jusqu’à nouvel ordre. Toutes les personnes qui entrent au Yukon doivent s’isoler pendant 14 jours et signer une déclaration dès leur arrivée.

 

Projets de recherche en cours

En raison de l’évolution constante de la pandémie, la majorité, si ce n’est la totalité, des projets financés seront touchés. Comme nous l’avons souligné précédemment, la santé et la sécurité des collectivités sont notre principale priorité. Les chercheurs ne doivent entreprendre aucun déplacement ni travail de terrain dans les collectivités nordiques jusqu’à ce que les gouvernements de ces régions aient annoncé qu’ils peuvent le faire en toute sécurité. Les mesures mises en place visent à vous protéger, ainsi qu’à protéger vos étudiants et les collectivités dans lesquelles vous travaillez.

 

Dans beaucoup de cas, la suspension des travaux sur le terrain aura des conséquences sur le calendrier, les réalisations attendues et les budgets de vos projets. Afin de modifier le calendrier et le budget de votre projet, veuillez communiquer avec Claude Levesque. Toutes les demandes de modification seront évaluées au cas par cas par nos comités de gouvernance en tenant compte des circonstances exceptionnelles qui découlent de la pandémie mondiale de COVID-19.

 

Si votre projet inclut du personnel hautement qualifié, nous vous encourageons fortement à envisager de leur assigner d’autres tâches de soutien à la recherche afin de les maintenir en poste pendant la période de suspension du travail sur le terrain.

 

Conférence Arctic Change 2020

L’édition 2020 de la conférence internationale Arctic Change doit avoir lieu du 7 au 10 décembre au Beanfield Centre, à Toronto. Le comité organisateur surveille activement les déclarations de l’Organisation mondiale de la Santé concernant la COVID-19 et les conseils qu’elle adresse aux voyageurs à cet égard. Si vous prévoyez d’assister à la conférence, nous vous recommandons de vous tenir à l’affût des avis diffusés par le gouvernement de votre province ou territoire en matière de voyages et de sécurité, et de vous munir d’une assurance voyage et d’une assurance maladie offrant une protection adéquate. À l’approche de la conférence, nous continuerons de prioriser la santé et la sécurité de nos chercheurs, de nos collectivités et de nos partenaires, et nous vous aviserons de tout changement devant être apporté aux activités, aux séances ou à la logistique entourant l’événement, au besoin.

 

Tout changement devant être apporté à la date et à l’heure des activités de la conférence sera affiché sur cette page et sur le site Web de la conférence Arctic Change 2020.

  

Personnel d’ArcticNet

Le personnel administratif du réseau ArcticNet est en mode télétravail depuis le 13 mars et le restera encore dans les prochaines semaines. Si vous avez des questions, des inquiétudes ou des suggestions quant à la façon d’aider le réseau à surmonter cette crise mondiale exceptionnelle, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel. Vous trouverez nos coordonnées sous la rubrique Administration.

 

ArcticNet daily staff meeting.

 

Ressources et renseignements supplémentaires

Les liens suivants mènent à des sites externes. ArcticNet n’est pas responsable de leurs contenus.

 

Prestation canadienne d’urgence

Message des trois organismes sur la COVID-19

Impact de la COVID-19 sur le Conseil de recherches en sciences humaines

Impact de la COVID-19 sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie

Impact de la COVID-19 sur les Instituts de recherche en santé du Canada

Soutien en matière de santé mentale

Renseignements généraux – gouvernement du Canada

Inuit Tapiriit Kanatami (ITK)

Inuit Circumpolar Council (ICC)

Parcs Canada (lettre destinée aux chercheurs visitant les sites de Parcs Canada, 27 mai 2020)

 

© 2004 - 2020 ArcticNet Inc. Tous droits réservés.